Bien s’équiper pour une rando à vélo : les matériels indispensables

Les beaux jours pointent le bout de leur nez ! Il est temps de sortir pour faire du cyclotourisme. Pour cela, il est important de préparer les équipements nécessaires.

Comment transporter vos bagages ?

Avant tout ! Pensez à la manière de transporter vos bagages. Elle aura une grande influence sur votre expédition. D’ailleurs, cela équilibrera votre poids. Trois choix s’offrent à vous : une remorque – une sacoche traditionnelle ou une sacoche de Bikerpacking. Si vous transportez un animal, la remorque est la solution idéale. A défaut de porte-bagages, les cyclistes la choisissent.

De ce fait, vous pouvez partager votre passion avec de la bonne compagnie. Pour des affaires surchargées, elle reste très pratique. Ainsi, vous aurez de quoi être plus agile sur votre vélo. Vous pouvez aussi défaire vos affaires facilement. D’un simple geste, elle se détache rapidement. Il existe plusieurs types de remorques allant de mono-roue aux deux roues. A vous de choisir !

Si vous optez pour une sacoche, vérifiez leur niveau d’étanchéité. Une sacoche imperméable comme chez www.lecyclo.com est l’idéal. Elle peut se mettre sur le guidon. La sacoche traditionnelle est efficace pour des petites affaires. Téléphone, portefeuille, tablette, carte : vous les garderez à portée de main.

Et si vous choisissiez la sacoche de type Bikerparcking ? Une manière révolutionnaire pour emporter vos bagages. Installez-la directement sur votre vélo. De ce fait, votre porte-bagage sera plus allégée. D’ailleurs, elle a moins de prise au vent. En cas de terrains cabossés, elle reste plus maniable. Amateur de cyclisme ? Beaucoup combinent la sacoche traditionnelle et la sacoche Bikepacking. Votre expédition sera plus confortable.

Quelles sont les accessoires à porter ?

Prenez en compte les vêtements à porter. Emportez le strict nécessaire. Ne vous encombrez pas de plusieurs vêtements. Par exemple, portez quelques sous-vêtements chauds, un coupe-vent et un sweat. N’oubliez pas de porter une cape ou un poncho pour être à l’abri de la pluie. Elle est plus pratique pour protéger vos habits.

Cependant, veillez à mettre des bandes réfléchissantes sur vos vêtements. C’est pour votre sécurité ! Pourquoi ne pas mettre des cyclistes ? Cela vous évitera des douleurs à longueur de journée. Pour plus de confort, portez un pantalon convertible en short. Tenez toujours compte des variations de température. Ne laissez pas de côté votre veste polaire. Elle vous protège contre le froid.
Évidemment, n’oubliez pas votre casque. C’est le must du cyclotourisme. Elle vous protège contre les chutes.

Il existe plusieurs modèles de casques. Des casques au style ancien dotés de fermeture à main, des casques de vélo urbain dotés de visière ou des casques pliables, faites juste votre choix ! Pour vos trajets de nuit, mettez une lampe frontale. N’hésitez surtout pas à porter des gants. Elles vous protégeront contre les vibrations de la route. Fini les gels sous la paume des mains.

Vous pouvez miser sur les mitaines. Ils sont dotés d’une bande d’éponge pour vous essuyer. Etes-vous frileux ? Préconisez les gants chauffants. Cependant, il est conseillé de vérifier sa taille. Évitez une taille trop petite pour ne pas compresser vos mains. Les gants trop grands créent des frottements. Vos mains risqueront de se blesser. S’ajoutent également dans vos accessoires les chaussures de randonnée. Profitez ainsi de votre expédition !

Quels sont les équipements de randonnée nécessaires ?

Vous aimez vous aventurer dans les montagnes avec votre vélo ? Optez pour une tente tunnel. Elle résiste mieux au vent. Sa forme légère et compacte constitue un autre avantage. Il vous suffit seulement de la plier sans encombre. Si vous avez besoin de plus de surface, installez une tente dôme. Vous pouvez ainsi mettre un matelas à l’intérieur. D’ailleurs, elle se monte facilement.

Pourquoi pas une tente pyramidale ? Grâce au mât central, choisissez la structure qui vous convient. La plupart des cyclistes optent pour des tentes 4 saisons. Elles s’adaptent aux diverses intempéries : vents forts, pluie glaciale,etc. Cependant, n’oubliez pas de mettre une bâche. Vous pourrez profiter d’un barbecue même pendant la pluie.

Pour bien dormir, préconisez un sac de couchage à température confortable. Veillez également à sa bonne isolation. Le synthétique reste toujours isolant même en étant humide. Vous préférez le duvet ? Il est plutôt pratique pour un endroit à climats difficiles. Pour vous protéger de l’humidité, mettez un matelas en dessous.

Pensez maintenant aux ustensiles de cuisine. Il est important de rester en bonne santé. Pensez donc à bien manger. Préconisez un réchaud à gaz simple. Pour se préserver du vent, utilisez un pare vent. Toutefois, prévoyez un stabilisateur à fixer sous la bouteille. Elle l’empêchera de basculer. Pour les popotes, utilisez une casserole pliable. Elle ne prendra pas beaucoup de place dans votre sac. Optez pour un petit plat en guise d’assiette.

Pensez également aux équipements de sécurité

Prévoyez toujours de porter une trousse de survie. Des accidents peuvent survenir à tout moment. Chute, piqûre d’insecte, hypoglycémie, elle vous sera toujours utile. Placez-la dans votre sacoche de guidon. De ce fait, elle sera plus accessible. Elle doit être composée de couverture de survie pour vous désinfecter, des pansements, un soin anti-moustique, un sachet de sucre et un sérum physiologique. N’oubliez pas de mettre des médicaments pour des maux de tête ou des vomissements.

En outre, munissez-vous d’une trousse de toilette. Vous pouvez y mettre votre brosse à dents, un savon et du dentifrice. Un savon de Marseille assure un lavage parfait. Pour nettoyer vos ustensiles, utilisez des serviettes microfibres. Elles sont plus confortables et se sèchent rapidement. Pour vous laver, prévoyez une douche portable.

Pour votre sécurité, pensez à vous équiper du matériel nécessaire. Par exemple, un kit de réparation crevaison ou une pompe à vélo. Vous pouvez ainsi vous préserver contre les mauvaises surprises. Des câbles de rechange sont aussi indispensables. Plusieurs brins peuvent s’entailler sur votre vélo. Vous pouvez les changer grâce à ces câbles.

Apportez aussi des outils multifonctions. Mine de rien, ils peuvent dépanner en cas de petite réparation. Pour bien entretenir votre vélo, pensez à rajouter de l’huile lubrifiante. Elle la protégera contre la rouille. Même au niveau des câbles, ils seront plus souples. Elle est aussi indispensable au niveau des freins. Vous aurez un meilleur retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.